Le look streetstyle de la semaine : Le créateur italien Andrea Incontri photographié à Milan durant PITTI UOMO par CITIZEN COUTURE. Parce qu’en ce moment on est obsédé par la surchemise en coton épais façon vintage workwear français. Et puis bon, la bicyclette et les lunettes de soleil PERSOL ça le fait toujours pour nous ! Plus de photos par ici.

Le look streetstyle de la semaine : Le créateur italien Andrea Incontri photographié à Milan durant PITTI UOMO par CITIZEN COUTURE. Parce qu’en ce moment on est obsédé par la surchemise en coton épais façon vintage workwear français. Et puis bon, la bicyclette et les lunettes de soleil PERSOL ça le fait toujours pour nous ! Plus de photos par ici.

Sélection #65
Farm tote en coton MAKR - 135 euros
Caleçon en coton fabriqué en France BALBO - 20 euros
Bob en jean délavé LEVIS MADE & CRAFTED - 60 euros
Ceinture en cuir et boucle vintage MAKR - 95 dollars
Jean teint à la main BLUE BLUE JAPAN - 245 euros
Tee shirt en coton teint à la main BLUE BLUE JAPAN - 170 euros
Veste matelassée BURBERRY PRORSUM - 1 495 euros
Écharpe en coton NORSE PROJECTS - 60 euros
Tablette de chocolat MAST BROTHERS - 10 euros
Brogue en suède et semelle rouge CHURCH’S - 335 euros
Lunettes de soleil façonnée à la main ILLESTEVA - 220 dollars
Chaussettes à motif damier fabriquées en France ROYALTIES - 18 euros

Sélection #65

Farm tote en coton MAKR - 135 euros

Caleçon en coton fabriqué en France BALBO - 20 euros

Bob en jean délavé LEVIS MADE & CRAFTED - 60 euros

Ceinture en cuir et boucle vintage MAKR - 95 dollars

Jean teint à la main BLUE BLUE JAPAN - 245 euros

Tee shirt en coton teint à la main BLUE BLUE JAPAN - 170 euros

Veste matelassée BURBERRY PRORSUM - 1 495 euros

Écharpe en coton NORSE PROJECTS - 60 euros

Tablette de chocolat MAST BROTHERS - 10 euros

Brogue en suède et semelle rouge CHURCH’S - 335 euros

Lunettes de soleil façonnée à la main ILLESTEVA - 220 dollars

Chaussettes à motif damier fabriquées en France ROYALTIES - 18 euros

Chaque semaine, Alexandre Rizos rencontre un artiste, créateur ou entrepreneur. Aujourd’hui : Les fondateurs de MERCI CAPITAINE.
Peux tu nous présenter MERCI CAPITAINE ?On propose une sélection de soins et de produits de rasage pour homme. Des produits pointus, choisis avec attention et accessibles.
Depuis peu, MERCI CAPITAINE c’est aussi une box découverte avec une nouvelle sélection chaque trimestre. C’est l’occasion de faire découvrir des nouveautés qui rejoindront notre store dans quelques mois. On s’entoure de créateurs et d’artisans pour développer le thème de chaque box.
Où puises-tu ton inspiration et qu’est-ce qui te motive ?La presse au sens large (MONOCLE, THE GOOD LIFE et LE CLUB DES DOUZE, entre autres) et le travail de certaines marques telles que FRENCHTROTTERS, THE BLUEBEARDS REVENGE, etc. D’une manière générale on cherche des marques qui ont un discours authentique. Pas de potions magiques mais des produits simples et naturels.
L’ambiance des barber shops anglo-saxons nous a aussi inspiré. MERCI CAPITAINE se veut à la fois brut et soigné. L’univers de la marine qu’on utilise avec humour vient compléter notre registre, ça reflète l’esprit du concept.
Comment décrirais-tu le style de MERCI CAPITAINE en trois mots ?Soigné, précis et brut.
Quel est votre gros projet en ce moment ?Construire une péniche et partir. Développer notre sélection pour devenir le one stop shop du soin et du rasage pour homme.
Mot de la fin ?Rejoignez le Capitaine sur www.mercicapitaine.fr
LienLa box du Capitaine - 29,90 euros / box chez MERCI CAPITAINE

Chaque semaine, Alexandre Rizos rencontre un artiste, créateur ou entrepreneur.
Aujourd’hui : Les fondateurs de MERCI CAPITAINE.


Peux tu nous présenter MERCI CAPITAINE ?
On propose une sélection de soins et de produits de rasage pour homme. Des produits pointus, choisis avec attention et accessibles.

Depuis peu, MERCI CAPITAINE c’est aussi une box découverte avec une nouvelle sélection chaque trimestre. C’est l’occasion de faire découvrir des nouveautés qui rejoindront notre store dans quelques mois. On s’entoure de créateurs et d’artisans pour développer le thème de chaque box.

Où puises-tu ton inspiration et qu’est-ce qui te motive ?
La presse au sens large (MONOCLE, THE GOOD LIFE et LE CLUB DES DOUZE, entre autres) et le travail de certaines marques telles que FRENCHTROTTERS, THE BLUEBEARDS REVENGE, etc. D’une manière générale on cherche des marques qui ont un discours authentique. Pas de potions magiques mais des produits simples et naturels.

L’ambiance des barber shops anglo-saxons nous a aussi inspiré. MERCI CAPITAINE se veut à la fois brut et soigné. L’univers de la marine qu’on utilise avec humour vient compléter notre registre, ça reflète l’esprit du concept.

Comment décrirais-tu le style de MERCI CAPITAINE en trois mots ?
Soigné, précis et brut.

Quel est votre gros projet en ce moment ?
Construire une péniche et partir. Développer notre sélection pour devenir le one stop shop du soin et du rasage pour homme.

Mot de la fin ?
Rejoignez le Capitaine sur www.mercicapitaine.fr

Lien
La box du Capitaine - 29,90 euros / box chez MERCI CAPITAINE

L’inspiration ‘intérieur’ de la semaine c’est la boutique du barbier Jeffrey Laub BLING BARBER à Brooklyn, NY photographiée par BACKYARD BILL. C’est tout simple. Des murs blancs, du carrelage blanc, du mobilier vintage, une enseigne Barber Shop à l’ancienne. Cut. Shave. Trim. Plus de photos par ici.

L’inspiration ‘intérieur’ de la semaine c’est la boutique du barbier Jeffrey Laub BLING BARBER à Brooklyn, NY photographiée par BACKYARD BILL. C’est tout simple. Des murs blancs, du carrelage blanc, du mobilier vintage, une enseigne Barber Shop à l’ancienne. Cut. Shave. Trim. Plus de photos par ici.

Des box, il y en a. Il y en a des tonnes. Et puis il y a La box du capitaine, signée MERCI CAPITAINE -boutique en ligne d’accessoires de rasage et de soins pour homme. Pourquoi on vous en parle ? D’abord parce que le Capitaine et le club partagent les mêmes références. LE BAIGNEUR. THE BLUEBEARDS REVENGE. Et j’en passe. Ensuite parce qu’on aime le concept. Tous les trois mois, un nouveau thème “curated" par une équipe d’experts sélectionnés pour l’occasion. Pour la première box, MERCI CAPITAINE s’est associé à La Barbière de Paris et aux anglais David Hildrew, un ancien commando de la Royal Marine et Mark Sproston, “the Shave Doc”. Badass. Commandez par ici !
Le mot du créateur : “Avant de dénicher Mark Sproston, The Shaving Doc, l’équipe de MERCI CAPITAINE a reçu suffisamment de produits différents pour raser quinze Chabal ou dix-huit James Harden. C’est selon.”
La box du Capitaine - 29,90 euros / box chez MERCI CAPITAINE

Des box, il y en a. Il y en a des tonnes. Et puis il y a La box du capitaine, signée MERCI CAPITAINE -boutique en ligne d’accessoires de rasage et de soins pour homme. Pourquoi on vous en parle ? D’abord parce que le Capitaine et le club partagent les mêmes références. LE BAIGNEUR. THE BLUEBEARDS REVENGE. Et j’en passe. Ensuite parce qu’on aime le concept. Tous les trois mois, un nouveau thème “curated" par une équipe d’experts sélectionnés pour l’occasion. Pour la première box, MERCI CAPITAINE s’est associé à La Barbière de Paris et aux anglais David Hildrew, un ancien commando de la Royal Marine et Mark Sproston, “the Shave Doc”. Badass. Commandez par ici !

Le mot du créateur :Avant de dénicher Mark Sproston, The Shaving Doc, l’équipe de MERCI CAPITAINE a reçu suffisamment de produits différents pour raser quinze Chabal ou dix-huit James Harden. C’est selon.

La box du Capitaine - 29,90 euros / box chez MERCI CAPITAINE

Le look streetstyle de la semaine : Ce jeune homme tout de denim vêtu photographié à New York par George Elder pour FOUR PINS. Le soleil revient avec le printemps et on laisse tomber les manteaux. Enfin. On salut le retour des vestes, blousons et autres surchemises. Ici on aime les nuances de marine, les chaussures -des plus simples- et le tote bag en cuir et coton.

Le look streetstyle de la semaine : Ce jeune homme tout de denim vêtu photographié à New York par George Elder pour FOUR PINS. Le soleil revient avec le printemps et on laisse tomber les manteaux. Enfin. On salut le retour des vestes, blousons et autres surchemises. Ici on aime les nuances de marine, les chaussures -des plus simples- et le tote bag en cuir et coton.

Sélection #64
Lunettes en bois de rose WAITING FOR THE SUN - 140 euros
Sac tote en coton SATURDAYS SURF NYC - 110 dollars
Trenchcoat SATURDAY SURF NYC - 275 euros
Casquette ÉTUDES STUDIO en coton - 65 euros
Sweatshirt en coton et poche rayée SEN NO SEN - 80 euros
La Box du Capitaine (produits de rasage, lecture et accessoires) MERCI CAPITAINE - 29,90 euros
Tee shirt marinière FRENCH TROTTERS - 90 euros
Café ‘Neptaly Bautista’ BELLEVILLE BRÛLERIE - 16 euros
Photographie ‘Nuuhiwas’ SATURDAYS SURF NYC - 750 dollars
Jeans en toile brute CUISSE DE GRENOUILLE - 99 euros
Tennis en toile VANS - 70 euros
Portefeuille minimaliste en bois GRAINSTACK WALLETS - 25 dollars

Sélection #64

Lunettes en bois de rose WAITING FOR THE SUN - 140 euros

Sac tote en coton SATURDAYS SURF NYC - 110 dollars

Trenchcoat SATURDAY SURF NYC - 275 euros

Casquette ÉTUDES STUDIO en coton - 65 euros

Sweatshirt en coton et poche rayée SEN NO SEN - 80 euros

La Box du Capitaine (produits de rasage, lecture et accessoires) MERCI CAPITAINE - 29,90 euros

Tee shirt marinière FRENCH TROTTERS - 90 euros

Café ‘Neptaly Bautista’ BELLEVILLE BRÛLERIE - 16 euros

Photographie ‘Nuuhiwas’ SATURDAYS SURF NYC - 750 dollars

Jeans en toile brute CUISSE DE GRENOUILLE - 99 euros

Tennis en toile VANS - 70 euros

Portefeuille minimaliste en bois GRAINSTACK WALLETS - 25 dollars