Chapal Leather Jackets & Co

20161130_0927

We started this blog -nearly six years ago now!- to write about entrepreneurs, independent designers and the heritage brands that inspire them. Today, we’re telling you about Chapal, one of those inspiring labels, a French company in operation since 1832 that specializes in quality leather and fur, and is known for representing the best of two worlds that are dear to our heart: utilitarian uniforms and French class.

After expanding to America shortly after launching, the family-business was selected by the US Air Force during WWII to manufacture its pilots’ flight jackets, made using a specific -and unique at the time- waterproofing process. After the war, in the 1950s, Chapal would employ over 3,000 craftsmen in its two French workshops and its Brooklyn factory.

In the second half of the century, it became a provider of leather goods and clothes to some of France’s most renowned maisons de luxe, among which Christian Dior. Today, the company is run by Jean-François Bardinon -the sixth generation- who’s writing a new chapter of the brand’s history.

B3_mouton retourné front

B3_mouton retourné back

The brand’s most iconic piece is of course the traditional sheepskin flight jacket -pictured above, but in recent years, Jean-François -who also acts as Chapal’s lead designer- has sought inspiration in the brand’s rich history to revisit and update some of its classics.

The new collection offers a full range of clothes, outerwear and accessories for both men and women -now available online. I have picked a few of my favorite accessories and footwear below: the 1930s sheepleather soft helmet, the denim high-top sneakers and those gorgeous 1950s knitted cotton and tan leather gloves. Slightly more difficult to rock to the office, but still my favorite piece of menswear, is the overall gabardine pilotsuit.

The collection is infused with the imagery of the world of vintage aviation and motor sports but the silhouettes are slightly more fitted than those of Chapal’s original products to accommodate the modern gentleman; and each piece features incredible leatherwork and high quality fabrics.

casque-automobiliste-cuir-glace-jaune

baskets-montantes-denim

gants-maille-1950

Chapal’s flights jackets remain at the heart of the brand’s identity. They have made the company’s name and are today produced exclusively in France -the company has closed its American factory to focus on made-in-france manufacturing- by expert craftsmen. Though they can now be purchased on the internet, the ultimate Chapal experience is to go visit their showroom in Paris and get fitted for a made-to-measure garment…

To extend its reach, the company has also partnered with a number of hand-picked talented individuals and respected institutions, such as British designer Wales Bonner or menswear magazine The Rake, to produce limited-edition capsule collections. More on the brand’s collaboration with The Rake here.

If you want to know about Chapal, I’d recommend you take a look at their website and -if you’re still looking for Christmas presents, or simply want to treat yourself to a piece of history -and well-made menswear, head over to the company’s e-shop here. As always, let us know on social media (@leclubdesdouze) what you think and which products are your favorite!

chapal-workshop

chapal-workshop-france

Questions/réponses avec Jean-François Bardinon

D’où viens-tu et où habites-tu aujourd’hui ?

Je suis originaire de la Creuse, d’un petit village qui s’appelle Crocq. C’est là qu’est née l’entreprise Chapal et où se trouve toujours la tannerie et l’atelier de fabrication. Aujourd’hui, je partage ma vie entre la Creuse et Paris.

Que fais-tu dans la vie et comment en es-tu arrivé là?

Je suis entré chez Chapal en 1982. En tant que président, je fais partie de la sixième génération des dirigeants de la maison, qui a été fondée en 1832. J’en suis également créateur et dessine ainsi toutes les collection. J’essaie d’apporter un sens artistique à cette société très industrielle. Je veux la transformer en une véritable marque de prêt-à-porter. Après tout, je me considère plus comme un artisan que comme un industriel, et je refuse toute sous-traitance.

J’ai toujours été très attiré par la mode et la technique. C’est un univers dans lequel j’ai grandi et j’ai d’ailleurs créé mon premier blouson, Le Comète, avec les mauvaises peaux des tanneries Chapal.

J’attache une grande attachement à la tombée des vêtements, à la perfection des coupes.

Où puises-tu ton inspiration et qu’est-ce qui te motive ?

Je garde un souvenir tout particulier des Maisons Lanvin, Hermès, Mauboussin, Patek & Philippe qui habillaient et paraient mes grands parents. Aujourd’hui elles marquent mon style et mon goût pour le luxe parisien.

Jean-François-Bardinon

J’adore le style des années 50, c’est l’une de mes grandes sources d’inspiration. La période d’après-guerre a amené de profonds bouleversements dans le milieu de la mode : une plus grande liberté, mais surtout des vêtements plus fittés. Cette époque influence également mon style aujourd’hui. J’attache une grande attachement à la tombée des vêtements, à la perfection des coupes. J’ai un souci de justesse et de perfection.

Ensuite, les flight jackets. Elles font partie de l’histoire de Chapal. J’aime les rendre plus contemporaines avec des détails particuliers. Ce sont de parfaits classiques à réinterpréter.

Enfin, l’univers automobile est également une source d’inspiration, ainsi que toute la gamme -casques, lunettes, combinaisons- qui s’adressent aux collectionneurs. C’est une passion familiale.

Repousser sans cesse les limites et être toujours à la recherche de l’excellence.

Comment décrirais-tu ton style ?

Rock chic. J’aime apporter un peu de folie à une tenue classique. Je ne porte que du Chapal. Ma tenue favorite : un blazer en velours, une cravate en cuir glacé, une chemise blanche, un jean nappé et des bottines noires. J’aime me démarquer, casser les codes.

Quels sont tes gros projets du moment ?

En 2019, nous allons ouvrir un Centre d’Art et de Culture à Crocq, juste à côté de notre atelier de fabrication. Il s’agira d’un site qui racontera l’histoire de Chapal, à la croisée de plusieurs univers : l’artisanat, l’automobile, la mode, etc.

Je travaille également sur de belles collaborations, et notamment une avec un acteur américain.

Enfin, nous allons créer une gamme de bijoux, pour homme et femme, en partenariat avec le designer Mauricio Clavero. Ils seront fabriqués à partir de métaux fondus et de cuir.

Mot de la fin ?

Repousser sans cesse les limites et être toujours à la recherche de l’excellence.

IMG_2795