Office Life – Le Chemiseur

UB49-tissus-chevrons-bleu-clair

On a démarré la semaine dernière une série d’articles intitulée Office Life, dans le cadre de laquelle on va vous présenter nos marques indépendantes préférées à porter au bureau. Dans notre premier article, on vous a parlé de Le Pantalon et de leurs nouveaux produits en flanelle italienne. Aujourd’hui, on parle chemises sur-mesure avec Le Chemiseur.

Je vous vois venir… Vous allez me demander combien ça va vous coûter… Je vous arrête tout de suite parce que ce n’est pas du sur-mesure traditionnel que Le Chemiseur propose, mais du sur-mesure digital. Avec la jeune marque, lauréate de la French Tech en 2014, l’année de sa création, il ne s’agit pas de se rendre chez un tailleur mais d’entrer, en ligne, ses mensurations -à partir de sa chemise préférée, et en y apportant des modifications si besoin.

Votre chemise fétiche est un poil trop longue ? Retirez deux centimètres. Tour de cou trop large ? Aucun problème. Honnêtement, au départ, je n’étais pas entièrement convaincu. Ayant quelques chemises qui viennent de chez un tailleur, je me disais que rien ne pourrait être mieux adapté à ma morphologie… Et pourtant, en partant de ma plus belle chemise achetée dans une boutique « classique », je suis arrivé à un résultat parfait en termes de coupe.

Je suis parti sur un tissu twill bleu clair et un col italien.

Le Chemiseur vous laisse également choisir le type de col, de poignet, de poche que vous voulez. Vous pouvez même choisir l’emplacement de vos initiales et ajouter un petit centimètre au niveau de la manche, du côté où vous portez votre montre. Le tout pour 120 euros, quel que soit le tissu et les finitions que vous choisissez.

Personnellement, j’ai opté pour un tissu en coton twill bleu clair, un col italien et des poignets mousquetaire. Et je dois avouer que ma chemise Le Chemiseur a remplacé ma chemise fétiche. Vous commandez la vôtre quand ? Ça se passe ici.

Bon, la semaine prochaine, vous préféreriez qu’on parle chaussures à l’anglaise, ou bien costume à l’italienne ? Faîtes-le nous savoir par email ou bien sur Twitter (@leclubdesdouze) !